La valeur de la distraction

distraction“Ne sous-estimez pas la valeur de l’inaction, de se laisser aller, d’écouter les choses que nous ne pouvons pas entendre, et ne pas être gêné”
A.A. Milne

En lisant cette série d’articles, vous devez vous dire que la distraction c’est le diable et que nous devons nous efforcer d’être concentré tout le temps. Pas du tout. La distraction est naturelle, c’est amusant, et intéressant, c’est précieux.

L’inaction, dans la plupart des cas, est l’ennemi de la concentration, et si nous voulons que les choses soit faite, nous devons apprendre à trouver un minimum de concentration, de temps à autre. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille bannir la distraction, chaque minute de la journée. Ce dont nous avons besoin c’est l’équilibre.

La distraction est importante pour plusieurs raisons:

  • Notre esprit a besoin d’un break, être concentré sur de longues périodes est stressant et nous avons besoin d’alterner concentration et période de relaxation.
  • La distraction peut emmener notre esprit loin d’un problème troublant et peut, bien souvent, conduire notre esprit à travailler sur le problème en arrière plan, dans notre subconscient.
  • La distraction peut conduire à l’inspiration, en lisant d’autres choses, des nouvelles idées peuvent être suscitées, ou nous pouvons trouver la motivation.
  • La distraction est amusante. Et dans l’amusement, nous trouvons souvent des choses que nous aimons vraiment. Soyez ouvert à ce nouveau chemin.
  • La distraction peut conduire à une meilleure concentration, une fois que nous nous re-concentrons.

Comment alors incorporer des distractions saines, et être capable de trouver la concentration. Le secret c’est l’équilibre : conscient, un équilibre délibéré.

Il y a de nombreux moyens de trouver l’équilibre. La clé c’est de penser à ce sur quoi vous devez vous concentrer, à quelles heures sont vos pics de concentration. Vous devez essayer différent style pour trouver la méthode qui fonctionne le mieux pour vous.

Quelques idées:

  • Bloquez quelques heures dans la journée pour la concentration (tout d’un coup ou morcelez en 2 ou 3 périodes). Traitez vos emails et utilisez les autres moyens de communication en dehors de ces heures.
  • Travaillez par intervalles. Concentrez-vous pour 10-15 minutes puis prenez 2 à 5 minutes de détente.
  • Essayez le 40/20 pour chaque heure : 40 minutes de concentration pour 20 minutes de détente.
  • Déconnectez-vous complètement une grande partie de la journée, ayez quelques périodes de détente.

Encore une fois, ce ne sont que quelques idées. A vos de trouverer la méthode qui fonctionne le mieux pour vous.

Librement traduit et adapté du livre Focus de Léo Babauta.
Lisez le chapitre précédent : Comment ne pas vivre dans sa boite mail
Lisez le chapitre suivant : Pourquoi laisser aller peut être difficile
(Visited 60 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *